<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://px.ads.linkedin.com/collect/?pid=393881&amp;fmt=gif">
Image mise en avant pour l'article
Multidiffusion Référencement local

Les statistiques dans l'automobile - Etat des lieux du marché

30 août 2022

Le marché automobile connaît certains rebondissements depuis quelques années. Quels sont les chiffres et les tendances à retenir sur le marché de l’automobile en ce premier semestre ? Faisons le point.

 

parking-vehicules-article

 

Parlons peu, parlons chiffres : les statistiques du moment 

1. L’état des stocks mi-2022

Sans surprise, les immatriculations des véhicules d’occasion sont en repli de 12% au mois de mai. On remarque également une baisse consécutive des ventes sur les véhicules neufs depuis plus d’un an. Le portefeuille de commandes sur ces VN est de plus en plus important (6 à 9 mois d’attente contre 1 à 2 mois auparavant) pour des raisons que nous connaissons tous : la crise sanitaire, les tensions entre l’Ukraine et la Russie, l’inflation, … Les constructeurs ont des difficultés d’approvisionnement, manquent de composants électroniques et n’arrivent pas à faire face à la demande. 

 

Sur le plateau des émissions du Journal de l’automobile, Ludovic Van de Voorde, directeur général de CGI Finance indique que la tendance va s’accélérer sur les VO de moins de 3 ans car la relève n’est pas assurée du côté des VN (environ - 20%), Le véhicule d’occasion a augmenté de l’ordre de 15% en 1 ans. Nous comptons 5 à 6 millions de VO contre 1,5 million VN actuellement sur le marché automobile.

 

Stan Deveaux, directeur général de Carnext France et client Ubiflow, nous informe que les marchands BtoB restent actifs sur les plateformes, il y a beaucoup de mouvements malgré l’augmentation des prix “ ce qui est un signe encourageant pour l’avenir ”.  

2. Nouveaux modes d’acquisition 

On remarque une baisse des financements sur les véhicules de moins de 3 ans. Tous les coûts ont augmenté : coût de logistique, coût de préparation,coût des matières premières, etc … On parle presque d’une “crise de l’offre”. Un nouveau mode d’acquisition est arrivé en force sur le marché : la location longue durée (LLD) . Les VO fournis avec une LOA (location avec option d’achat) ont augmenté de 40%. Les consommateurs s’orientent vers une logique d’usage plutôt qu’une logique de propriété. 

 

Yorick Hessel, directeur BU digitale d’Emil Frey France, nous dit que les concessions et garages constatent une rotation des stock plus courte que d’habitude, soit 45 jours au lieu de 55 jours auparavant. La rentabilité est meilleure, avec une marge unitaire qui est meilleure également. Mais il ne faut pas piloter l’activité avec la rentabilité, il faut continuer de proposer du volume et ainsi redoubler d’efforts pour se sourcer et aller le chercher chez des constructeurs, des loueurs et même regarder à l’étranger, via des mandataires ou autres importateurs. Seulement 1 client sur 2 va à la fin de son contrat LOA car il a une flexibilité qui lui permet de changer de voiture au bout de 2 ans. A l’inverse, pour les clients allant au bout de leur abonnement, 40% utilisent leur option d’achat. Aujourd’hui, le client particulier veut le plus de flexibilité possible, un abonnement à la “Netflix” et c’est la location longue durée qui répond à ses attentes !

 

“Le marché du véhicule d’occasion est très dynamique” nous indique Manutéa Dupont, vice-président et directeur général France d’ AUTO1 Group. Il faut donc être adaptable, agile et comprendre que le marché automobile est en pleine évolution. Le type de demande change, notamment concernant le mode d’énergie recherché actuellement (hybride, l’électrique qui monte en flèche), l’effet inflationniste (favoriser les véhicules moins chers), l’impact géographique, …

 

L’étude menée par Yougov révèle qu’il y a 11% des consommateurs qui ont un projet automobile (achat ou location) de moins de 6 mois, sur 40 millions d’automobilistes sondés. Il y a certes moins de monde qu’auparavant mais les clients sont plus intentionnistes, c’est-à-dire qu’ils viennent pour un vrai projet et vont au bout du parcours (le taux de conversion est plus élevé).

 

illustration-vehicule-article

 

La digitalisation dans l’automobile 

1. Un niveau de maturité atteint 

Il y a un vrai changement de comportement des Français : ⅓ d’entre eux commencent leurs recherches sur internet. Ainsi les marketplaces, les réseaux sociaux, les sites des concessionnaires ont leur importance. Le sujet de la digitalisation dans le milieu automobile est désormais acquis, il faut ainsi agir sur la maturité de ce marché. 

 

Globalement, la majorité des acteurs de l’automobile utilisent des fonctionnalités telles que les photos 360, la livraison à domicile ou encore la signature électronique. Le parcours dématérialisé est bien maîtrisé. Mais alors quelles sont les prochaines étapes ? Comment se démarquer de la concurrence ? Il faut se tourner vers la notoriété de l’établissement, la gestion des stocks, le premier contact avec les clients (traitement des leads), mettre en place des scoring et être pertinent quant au traitement des prospects pour une amélioration de la satisfaction client.  

2. La présence en ligne : un atout majeur pour votre établissement

Les statistiques parlent d’elles-mêmes : ⅓ des clients recherchent leurs véhicules sur internet : les marketplaces, les sites des concessionnaires et des garages, tandis que ⅔ s’y rendent physiquement :  Il y a donc une complémentarité à ne pas négliger entre le site web et le site physique, ce qu’on appelle le phygital

 

Les clients ont besoin d'expertise et n'hésitent pas à se déplacer localement chez ces professionnels ou même à les contacter directement par téléphone, d'où l'intérêt d’avoir un parcours “omnicanal” : être présent autant physiquement que digitalement. C’est pour cette raison qu’il est primordial de développer votre présence sur le web et diffuser vos annonces le plus possible pour améliorer votre visibilité afin d’attirer des prospects et les inciter à venir vous rendre visite.  

 

Selon l’étude Yougov de Juin 2022, 22% des sondés se sentent prêts à sauter le pas pour l’achat 100% en ligne. Manutéa Dupont nous indique alors que l’on assiste également à une standardisation d’achat de véhicules en ligne grâce à un service complet : possibilité de retour, garantie, livraison à domicile, service additionnels. C’est aussi la transparence du professionnel envers son client et la confiance qu’il lui accorde qui permet l’achat en ligne.  

 

D’après une étude de Carnext, 15% des clients utilisent exclusivement le digital, 30% ont un parcours combinant le site internet et le point de vente, puis 50% effectuent leur parcours directement en boutique. 

 

Ce qu’il faut retenir 

Les consommateurs sont de plus en plus matures à propos du digital : la majorité possède des portables, tablettes ou ordinateurs sur lesquels il est très facile de s’informer et de comparer par rapport à la concurrence. Avec tous ces changements et à la lecture de ces statistiques du marché automobile, les comportements des Français évoluent de la même manière et incitent donc les professionnels de l’automobile à rester pro actif.  

 

Vous souhaitez vous aussi accélérer la rotation de vos stocks et être plus visibles grâce à la multidiffusion de vos annonces ?

N’attendez plus et prenez contact avec l’un de nos experts ! 

 

Tags secondaires:

Automobile Réseaux sociaux
Photo de Eva POTIN

Eva POTIN - Chargée d’Inbound Marketing, je suis à l’écoute des tendances du marché de l’immobilier et de l’automobile. J’ai à coeur de vous partager du contenu de qualité pour vous accompagner dans votre stratégie digitale.

Partager l'article

Articles
populaires

La digitalisation dans l’immobilier : que disent les chiffres ?

Faites des réseaux sociaux un allié majeur dans votre stratégie digitale

Les statistiques dans l'automobile - Etat des lieux du marché

Les statistiques dans l’immobilier - État des lieux du marché

Actualités pour le métier Réseaux sociaux
Lire nos actualités
Référencement local

Livre blanc automobile : Le guide Facebook 2022

L'usage des réseaux sociaux pour les professionnels de l'automobile est un enjeu majeur...

Lire plus
Référencement local

Faites des réseaux sociaux un allié majeur dans votre stratégie digitale

Internet est la première source d’information pour les prospects souhaitant acquérir un bien...

Lire plus
Multidiffusion
Référencement local

La digitalisation dans l’immobilier : que disent les chiffres ?

Les deux termes “immobilier” et “digital” sont désormais indissociables. Les nouvelles...

Lire plus