Image mise en avant pour l'article
Multidiffusion

6 règles de diffusion d’annonces immobilières pour une publication réussie

20 février 2023

Il est nécessaire de communiquer certaines données à propos de vos biens en vente ou en location dans vos annonces immobilières. Aussi bien pour respecter les obligations légales en vigueur que pour répondre aux règles éditoriales des portails sur lesquels vous publiez vos annonces. Cela vous évitera de faire gonfler la facture de vos publications d’annonces.

Selon LeFigaro, seuls 6% des annonces de location immobilière sont légales. En partant de ce constat, on est en droit de se poser la question suivante : “Vos annonces immobilières respectent-elles les règles de diffusion ?”.

 

On vous a récemment partagé un moyen de réduire vos coûts de diffusion d’annonce immobilière grâce à la diffusion sélective. Nous vous proposons à présent une autre démarche, très simple : diffuser des annonces conformes aux règles de publication. 

Quelles sont les règles de diffusion d’annonces immobilières d’un point de vue légal ?

Voici les grandes règles de diffusion à respecter au moment de rédiger vos annonces immobilières. 

1. Une description du bien détaillée


Votre annonce immobilière doit détailler les caractéristiques du bien que vous présentez : 

  • Le type de bien : maison, appartement, duplex, terrain…

  • Son état général : travaux à prévoir, neuf, rénové…

  • La composition du bien :  nombre et nature des pièces (chambre, cuisine, salle d’eau ou de bains etc.) Pensez à préciser si le bien est meublé ou non !

  • Sa situation géographique

  • La superficie : qui doit s’exprimer en mètres carrés et être calculée selon les critères de la loi Carrez

Il est également fortement conseillé d’étayer votre annonce avec une description plus précise et de donner des informations différenciantes afin de générer plus de leads !

2. Le prix à indiquer dans l’annonce


Biens en vente :

Le prix de vente fait bien entendu partie des mentions obligatoires. 

Pour rappel, la loi Alur impose des nouvelles mesures et une transparence des prix depuis 2017. 

Il est donc impératif de mentionner : 

  • Si les honoraires sont à la charge de l’acquéreur :

    • La part TTC des honoraires à la charge de l’acquéreur. Elle doit apparaître en pourcentage du prix entendu hors honoraires.

    • Le prix de vente honoraires inclus impérativement affiché et est celui qui apparaît en premier aux yeux du consommateur. Le prix exprimé hors honoraires doit également apparaître sur l’annonce. 

  • Si les honoraires sont à la charge exclusive du vendeur, seul le prix de vente hors honoraires doit être mentionné.

En tout état de cause, une mention précisant les modalités de répartition des honoraires, entre acquéreur et vendeur, doit figurer sur toute annonce de vente.

Biens en location :

Pour les annonces de vos bien en location, vous devrez faire apparaître : 

  • Le loyer mensuel charges comprises

  • Les charges locatives : 

  • Le complément de loyer pour les communes soumises à encadrement

  • Le montant du dépôt de garantie

  • Le montant total des honoraires

  • La part des honoraires dus au titre de l’état des lieux

Et depuis le 1er avril 2022, vous devez également préciser : 

  • Le loyer de base (loyer hors charges) 

  • Le montant du loyer de référence majoré

Barème à afficher

D’autre part, vous devez impérativement et ce depuis le 1er avril 2022 également, respecter les modalités d’affichage du barème à savoir que sur internet, le barème doit être aisément accessible :

  • Sur votre site internet en deux clics maximum, par exemple au sein d’un onglet «tarifs » figurant sur votre page d’accueil

  • Sur toute page dédiée à votre activité, hébergée sur un site internet ne vous appartenant pas et ne comportant pas d’annonces immobilières. Le cas échéant, un renvoi vers votre site internet, lui-même permettant d’accéder au barème, suffit à remplir cette obligation

  • Sur toute annonce immobilière dématérialisée : la présence d’un lien hypertexte visible dans le corps de l’annonce, intitulé par exemple « consulter nos tarifs » et renvoyant directement vers votre page « tarifs », permet de remplir l’obligation.

3. Les résultats du DPE


photo d'une maison avec illustration des notes DPE par dessus allant de A+ en vert à H en rouge

 

Le Diagnostic de Performances Énergétiques ou DPE, rend compte de la consommation énergétique d’un bien ainsi que ses émissions en CO2. Votre annonce immobilière va devoir mettre en avant de façon simple les résultats de ce diagnostic. Le DPE affiché sur les annonces n’est plus simplement informatif mais devient opposable avec une réelle valeur juridique depuis le 1er juillet 2021.

 

D’autres diagnostics sont obligatoires pour la vente d’un bien et doivent être communiqués auprès de l’acquéreur mais il n’est pas obligatoire de les faire figurer dans l’annonce. Elle deviendrait trop illisible. 

 

En ce qui concerne les autres diagnostics obligatoires pour la vente (état du gaz et de l’électricité, etc.), ils pourront être communiqués à l’acquéreur au plus tard lors de la signature du compromis de vente.

Les autres informations :

4. Vos renseignements d’agence : 


Vous devez également faire figurer les renseignements sur votre agence immobilière :

  • Numéro SIREN et le numéro de la carte T

  • Mention de votre inscription au guichet unique des formalités des entreprises

5. Les géorisques 

Informer le futur acquéreur sur les risques naturels et technologiques majeurs, les risques miniers, le recul du trait de côte et la pollution des sols est une obligation supplémentaire. Faites donc figurer la mention suivante sur votre annonce : « Les informations sur les risques auxquels ce bien est exposé sont disponibles sur le site Géorisques : www. georisques. gouv. fr ».

6. Les informations liées à une copropriété

Enfin, votre annonce devra mentionner de façon très claire si le bien fait partie d’une copropriété. Dans ce cas, vous devrez ajouter des informations à ce sujet (nombre de lots, quote-part annuelle des charges, procédures en cours…).

Pourquoi être vigilant avec les règles de publication d’annonces immobilières ?

Pour respecter la loi et éviter les amendes en cas de contrôle

 

La rédaction de votre annonce doit être la plus précise possible et respecter les règles de diffusion obligatoires mentionnées plus haut. Sinon, cette dernière peut induire en erreur les consommateurs, ceci pourrait être considéré comme un délit puni par des sanctions pénales : amende et/ou emprisonnement. Cela peut vous coûter très cher car “le non-respect des règles de publicité est puni par une amende administrative de 3 000 euros pour une personne physique et de 15 000 euros pour une personne morale” (article L.131-5 du Code de la consommation).

Pour rentabiliser vos abonnements auprès des portails payants

Pourquoi cela va vous permettre de réduire vos coûts ? Car aujourd’hui, sachez qu’il est possible de diffuser un bien qui ne respecte pas certaines règles de diffusion immobilières mais qu’il ne sera pas publié. L’un de vos quotas sera donc décompté mais votre annonce, elle, ne sera pas publiée. C’est dommage non ? 

Comment optimiser l’application des règles de diffusion immobilières ?

Passez par un outil d’anticipation de blocage de diffusion d’annonces

Un outil de sélection pertinente comme celui d’Ubiflow, permet de détecter les annonces qui ne répondent pas aux règles de diffusion des portails en bloquant leur diffusion. Il vous donne également le détail des points bloquants qui vous permet de compléter ou modifier votre annonce afin qu’elle soit optimisée pour les portails que vous avez choisis.

 

Voici un exemple sur le portail Bureaux Locaux :

Sans titre (4)

 

Couplée à une diffusion sélective, vous pouvez alors mener une bonne stratégie de diffusion d’annonces immobilières, automatisée et optimisée pour réduire vos coûts.

Par exemple, vous bloquez la diffusion selon certains filtres : “le DPE n’est pas renseigné, je ne diffuse pas” ou “c’est de la location mais il manque les charges, je ne diffuse pas”.

Automatisez ce processus auprès de votre réseau d’agences

Afin de garantir la conformité de vos annonces immobilières au sein de votre réseau immobilier, vous pouvez mettre en place des filtres d’alertes, ou de blocages. Ainsi, vous et vos équipes serez informés lorsque des annonces ne respectent pas les règles de diffusion. Vous serez donc certain de payer pour des annonces effectivement publiées. De plus, vous gagnerez du temps dans la modération des annonces car celle-ci sera automatisée.

 

Appuyez vous sur des connaissances techniques

AdobeStock_528348737

 

Dans le processus d’affiliation des portails ou d’activation des flux d’Ubiflow, nous demandons à chaque portail de nous communiquer les règles qu’il applique pour la publication des annonces. C’est pourquoi nous nous assurons de transmettre aux portails uniquement les annonces qui respectent leurs règles de publication. Dans le cas contraire, vous serez informé de l’élément bloquant.

 

Nos outils récupèrent les données qui constituent vos annonces directement depuis votre logiciel métier, votre outil CRM ou encore votre site internet. Vos annonces sont alors retraitées et formatées selon les attentes et les besoins de chaque portail et/ou application afin qu’elles puissent être diffusées vers les supports choisis. Elles sont ensuite mises en ligne.

 

De plus, nous sommes capables de compléter vos annonces grâce à un enrichissement des informations communiquées par vos équipes ou votre logiciel métier.

Par exemple, si un bien est décrit comme étant exposé à un risque naturel, nous pouvons enrichir l’annonce avec une mention générée automatiquement : « Les informations sur les risques auxquels ce bien est exposé sont disponibles sur le site Géorisques : www. georisques. gouv. fr ». 

 

N’hésitez donc plus et passez par nos outils pour optimiser votre diffusion d’annonces et vos contrats auprès des portails en gérant mieux vos sélections. Ayez une vue plus transparente sur vos annonces, comprenez pourquoi votre portefeuille n’est pas publié à 100% et respectez la législation en matière d’annonces immobilières de façon automatisée.

 

DEMANDEZ UNE DEMO

Tags secondaires:

Immobilier
Photo de Maëlle RENNES

Maëlle RENNES - Je suis à l'affût des informations techniques et marché des secteurs immobiliers et automobiles. Je créé du contenu pour synthétiser, simplifier et mettre à votre disposition des astuces pour vous accompagner dans l'optimisation de votre visibilité digitale !

Partager l'article

Articles
populaires

Le CRM immobilier Efficy boosté par les technologies Ubiflow (gestion des contacts, multidiffusion, etc.)

Découverte du portail immobilier Liaisons Habitat

Améliorer et sécuriser la gestion de ses contacts : témoignage de l’agence immobilière Terre et Pierre.

Comment assurer le suivi des demandes issues des sites immobiliers ? Etude de cas : Mylène GASPAR, RE/MAX France.

ananas3-2
Multidiffusion

Les 3 notions techniques à connaître pour optimiser la diffusion de vos...

Vous avez choisi de diffuser vos annonces immobilières avec Ubiflow pour gagner du temps, vous...

Lire plus
virtual visit

Expérience utilisateur ou UX : un levier de différenciation pour votre...

Connaissez-vous l’UX, plus communément appelé « expérience utilisateur » ? C’est une notion...

Lire plus
Image qui illustre la diffusion d'annonces des mandataires
Multidiffusion

Mandataires immobiliers, comment bien diffuser vos mandats et vendre vos...

Vous êtes à la tête d’un réseau de mandataires ? Accompagnez vos agents de terrain en leur...

Lire plus